Pour certains groupes de population particuliers, la consommation devrait être totalement évitée:

  • Chez les enfants et les jeunes de moins de 18 ans (qui par ailleurs n’ont pas le droit d’acheter de boissons alcoolisées en France).
  • Les femmes enceintes, les femmes qui prévoient d’être enceintes ou celles qui allaitent.
  • Les anciens alcooliques ou les personnes ayant des antécédents familiaux d’alcoolisme.


Dans certaines situations, ne pas consommer d’alcool constitue l’option la plus sûre, notamment:

  • sur le lieu de travail,
  • lors d‘activités récréatives ou professionnelles exigeant un niveau élevé d’attention, des aptitudes psychomotrices et de la concentration (par exemple, la conduite, les activités aquatiques, l’utilisation d’engins lourds, etc.).


En outre, plusieurs groupes de personnes devraient demander l’avis d’un professionnel quant à leur consommation d’alcool, notamment en raison de la possibilité d’interactions et d’effets nocifs ; parmi ces individus figurent toute personne qui prend des médicaments, les personnes dont les problèmes de santé, associés à l’alcool ou non, pourraient être aggravés ou être affectés par l’alcool, les personnes souffrant de troubles mentaux.

NE DÉPASSEZ JAMAIS LA LIMITE D’ALCOOLÉMIE POUR LES CONDUCTEURS

Comme c’est le cas avec n’importe quelle autre boisson alcoolisée, la consommation de vin altère la capacité à exécuter certaines activités, telles que la conduite. Boire a des conséquences sur les fonctions psychomotrices du conducteur, sa vision ainsi que sur son comportement et son attitude. Le meilleur conseil est d’éviter de consommer des boissons alcoolisées si vous conduisez. Quoi qu’il en soit, la limite d’alcoolémie fixée pour les conducteurs ne devrait jamais être dépassée!
(Plus d'information)

LES FEMMES ENCEINTES DEVRAIENT ÉVITER DE BOIRE


La consommation de boissons alcoolisées chez les femmes enceintes peut entraîner des malformations de l'embryon, leurs progénitures peuvent ainsi présenter des symptômes d'alcoolisme foetal, ou une collection d'effets de l'alcoolisme fœtal appelés aussi syndrome d'alcoolisme foetal. Cette relation a été établie pour la consommation importante d'alcool. Un niveau qui ne causerait aucun effet pour prévenir les dommages chez l’enfant à naître n’a toutefois pas été établi. C’est la raison pour laquelle il convient d’éviter les boissons alcoolisées pendant la grossesse. Les femmes qui sont enceintes ou qui essaient d’être enceintes doivent éviter de consommer de l’alcool.

(Plus d'information)

LA CONSOMMATION DE VIN EXIGE UNE CERTAINE MATURITÉ: LES MINEURS NE DEVRAIENT PAS BOIRE


Les mineurs ne devraient pas boire. Une consommation excessive d’alcool est tout particulièrement préjudiciable pour les jeunes, parce qu’elle influe sur leur croissance, leur état nutritionnel et le développement de leur personnalité. Les effets de l'abus d'alcool sont beaucoup plus marqués chez les jeunes. Cela est dû à la fois à leur immaturité physique et à des facteurs psychologiques.

(Plus d'information)

Share on Facebook Share on twitter Pin It e-mail