Laissant derrière la barbarie

La culture du vin en Europe est plus ancienne que la Rome impériale. Dans la Grèce antique déjà, des poètes, historiens et artistes faisaient l’éloge du vin, auquel il est fréquemment fait référence dans les œuvres d’Esope et Homère. En Grèce, toutefois, le vin était considéré comme un privilège des classes supérieures. Dionysos, le dieu grec du vin, ne représentait pas seulement le pouvoir enivrant du vin mais aussi ses influences sociales et bénéfiques. Les Grecs considéraient également que ce dieu était le chantre de la civilisation et qu’il était un juge et un amoureux de la paix. Dionysos était aussi le dieu de l’agriculture et du théâtre. D’ailleurs, selon l’historien grec antique Thucydide, « les peuples de la Méditerranée n’ont commencé à sortir de la barbarie que lorsqu’ils ont appris à cultiver la vigne et l’olivier.»

Eloge de la modération

Le vin fait partie de la vie, de la culture et de l’alimentation des Européens depuis des temps immémoriaux. La viticulture s’est développée en Europe avec l’expansion de l’Empire romain à travers le Bassin méditerranéen. C’est à cette époque qu’un grand nombre de régions qui produisent du vin aujourd’hui ont commencé à le faire. A l’époque déjà, le vin était le fruit de techniques agricoles précises qui encourageaient le développement de différentes variétés de raisins et techniques culturales. Des tonneaux furent fabriqués pour faciliter le stockage et le transport, des bouteilles commencèrent à être employées pour la première fois et un système rudimentaire d’appellation vit même le jour tandis que certaines régions gagnaient une réputation de production de vins de qualité. Les techniques de production s’affinant progressivement, le produit a peu à peu gagné en popularité et des tavernes où l’on servait du vin se sont répandues dans les villes à travers tout l’Empire.


L'art de la vitiviniculture s'étend sur l'Europe

Au fil des siècles, l’art de faire du vin s’est étendu à la France, l’Espagne, l’Allemagne et certaines parties de la Grande-Bretagne. Le vin était alors considéré comme un élément important de l’alimentation quotidienne et les Européens ont commencé à apprécier les vins plus forts et plus lourds. Leur goût pour le vin a perduré pendant tout le Moyen-âge. La consommation d’eau n’étant toujours pas sûre, le vin était la boisson de prédilection des Européens en accompagnement des repas. Parallèlement, la viticulture et la viniculture ont progressé grâce aux techniques agricoles développées dans les monastères à travers tout le continent, qui ont donné le jour à certains des meilleurs vignobles d’Europe. Les moines bénédictins, par exemple, comptaient parmi les plus grands producteurs d’Europe avec leurs vignobles en Champagne, en Bourgogne et dans le Bordelais ainsi que dans le Rheingau et en Franconie, en Allemagne. La classe marchande et la noblesse consommaient du vin à tous les repas et entretenaient des caves bien achalandées. Au cours du 16e siècle, le vin a commencé à être apprécié en tant qu’alternative plus sophistiquée à la bière. Au fur et à mesure que les produits vitivinicoles se diversifiaient, les consommateurs ont commencé à varier les plaisirs en matière de consommation d’alcool. Les gens se sont mis à discuter des vertus du vin et des vices y associés avec plus de délectation qu’au cours des siècles précédents. Dans l’Angleterre élisabéthaine, l’illustre poète Shakespeare fit remarquer que « le bon vin est une bonne et douce créature si on en use bien ». Ce faisant, il commentait la consommation immodérée de vin à son époque, à laquelle Londres a commencé à disposer d’eau potable, une percée qui a fait entrer le secteur vitivinicole dans une nouvelle ère.


L'âge d'or du vin

En raison de l’amélioration des techniques de production aux 17e et 18e siècles, des vins de meilleure qualité ont vu le jour. Des bouteilles en verre et des bouchons en liège ont commencé à être utilisés et le tire-bouchon a été inventé. C’est à cette époque que le secteur vitivinicole français a pris son essor. Les vins de Bordeaux, en particulier, ont gagné la reconnaissance des marchands des Pays-Bas, d’Allemagne, d’Irlande et de Scandinavie. Bordeaux échangeait du vin contre du café et d’autres marchandises très prisées provenant du Nouveau Monde, ce qui a contribué à consolider la place du vin dans le commerce mondial en pleine expansion. Le 19e siècle est considéré comme l’âge d’or du vin dans de nombreuses régions mais il a également été le témoin de tragédies. Vers 1863, les vignes françaises ont été largement touchées par une maladie causée par le puceron phylloxéra, qui aspirait la sève à travers les racines. Lorsqu’il a été découvert que les vignes d’Amérique étaient résistantes au puceron phylloxéra, il a été décidé de planter des vignes américaines dans les régions touchées de France. Cela a créé des raisins hybrides qui ont produit une plus grande variété de vins. C’est à cette époque également que des viticulteurs français se sont déplacés vers la Rioja, dans le nord de l’Espagne, et ont appris aux Espagnols à faire du vin à partir de raisins locaux.


Le vin aujourd'hui

Au cours des 150 dernières années, l’élaboration de vin a connu une révolution totale en tant qu’art et science. Grâce à la réfrigération, il est devenu plus facile pour les vignerons de contrôler la température du processus de fermentation et de produire des vins de grande qualité dans des climats chauds. L’introduction de machines à récolter a permis aux vignerons d’être plus efficaces et d’élargir leurs vignobles. Même si le secteur vitivinicole doit relever le défi de répondre aux exigences d’un marché sans cesse plus grand sans perdre le caractère individuel de ses produits, la technologie contribue à garantir un approvisionnement régulier en vins de qualité. La popularité actuelle du vin rend hommage à l’art immémorial dont il est le fruit et démontre l’importance du vin dans l’histoire et la diversité de la culture européenne.


APPRÉCIEZ CE QUE LE VIN A DE MEILLEUR!
Comprendre le vin que vous buvez et découvrir d’où vient son caractère unique rend sa consommation d’autant plus appréciable. Toutefois, gardez toujours à l’esprit que le vin ne s’apprécie qu’avec modération.
Consommer du vin requiert une certaine maturité: les mineurs ne devraient pas boire Les femmes enceintes devraient éviter de consommer des boissons alcoolisées Évitez de boire si vous conduisez et - en tout cas - ne dépassez jamais le taux d'alcoolémie (TA) des limites établies par la loi pour les conducteurs
CONSULTEZ TOUJOURS VOTRE MEDECIN EN CAS DE DOUTE!



14/09/2016 | Culture
The history of Greek wine

Throughout the age-old history of Greek wine, the association of vine and wine has been inextricably linked with the inhabitants of this corner of the world, in every nook and cranny of the country. And so, inevitably, any account of the history of Greek wine will encompass elements relating to Greece’s culture, economy, religion, social as well as everyday life, and include the regions where viticulture, winemaking and wine consumption flourished.

24/04/2016 | Culture
Archaeologists discover ancient mosaic with message: 'Be cheerful, enjoy your life'
Excavation of the ancient mosaic, which dates back to 3rd century BC Anadolu Agency

The mosaic shows a skeleton reclining with a pitcher of wine and loaf of bread alongside Greek text that reads: 'Be cheerful, enjoy your life'.

05/01/2016 | Culture
How wine contributed to the creation of modern Europe

An archaeological project has challenged assumptions that the Early Iron Age wine trade was simply a coastal activity. Through analysis of ancient wine containers found in Central Europe, an EU-funded researcher has asserted that early European trade was more complex than previously thought.

18/07/2014 | Culture
Top 10 Wine Poems
"Wine and poetry have long enjoyed a happy relationship, the one often fuelling the other. But while wine has served as a poet’s muse since time immemorial, a number of scribes have gone a step further and penned odes to wine, from English romantic poet Percy B. Shelley rhapsodising about the vine’s “kindling clusters” to Chilean poet Pablo Neruda describing wine as the “starry child of the earth with your feet of purple or topaz blood.”
01/07/2014 | Culture
Malbec: Argentina’s Flagship
Vines in Argentina Malbec is Argentina's flagship variety, and the country has the largest Malbec acreage in the world. This variety originally comes from South West France, where it is called Cot and features a hard, tannic style. Due to its intense color and dark hues, wines obtained from this variety were once called “the black wines of Cahors.” These wines consolidated their prestige in the Middle Ages and gained full recognition in modern times.
09/12/2013 | Culture
Traditional Georgian winemaking method makes the list of Intangible Cultural Heritage of Humanity
Jugs used for making wine

On 4 December 13, Qvevri, the traditional Georgian winemaking method, was added to the List of the Intangible Cultural Heritage of Humanity.

Share on Facebook Share on twitter Share on google plus Pin It e-mail