Communiqué de presse - 3e Événement Annuel de Wine in Moderation - Art de Vivre Communiquer modération et responsabilité

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - 20/11/2014, Bruxelles. Le secteur du vin confirme son engagement à globalement promouvoir une consommation modérée et responsable.

Dans le cadre de son troisième anniversaire, l’association Wine in Moderation - Art de Vivre (WIM) a tenu son événement annuel à Bruxelles ce 17 novembre 2014. Cet événement exclusif qui réunissait hauts représentants des autorités, associations professionnelles et entreprises du secteur était une excellente occasion de présenter les derniers accomplissements de WIM mais surtout d’explorer les différentes possibilités pour mieux communiquer sur le thème de la modération et de la responsabilité pour traiter les dommages liés à l'alcool.

L'événement de cette année était donc consacré aux différentes approches possibles pour mieux communiquer modération et responsabilité, et contribuer à l'objectif commun de lutte contre l'usage nocif de boissons alcoolisées, tout en soutenant le développement responsable du secteur vinicole et en préservant une culture et une tradition inhérentes au patrimoine européen et international.

Dans le cadre de cet événement, la table ronde «Communiquer modération et responsabilité»[1] était l’occasion de souligner l'évolution des politiques pour le secteur du vin, d’analyser les meilleures façons de communiquer modération et responsabilité, de mettre en avant les efforts louables accomplis par le secteur du vin à travers le programme WIM jusqu'à présent, et d’explorer les défis et opportunités offerts par les politiques et instruments de l'UE - notamment les programmes communautaires[2] de soutien aux campagnes d'information axées sur la modération et la responsabilité dans la consommation de vin.

Pour illustrer le potentiel de ces programmes de promotion, le ministère espagnol de l'Agriculture et la Fédération espagnole du vin (FEV) ont présenté l’exemple de la campagne "Quien Sabe Beber, Sabe Vivir" comme première expérience fructueuse de campagne pour la sensibilisation et la connaissances des modes de consommation modérée, misant sur les valeurs et les normes sociales inhérentes à la culture du vin.

La mise en œuvre efficace de notre engagement WIM est une priorité stratégique pour assurer le développement durable de la filière vitivinicole de l'UE, entièrement compatible avec une Europe en meilleure santé ", a déclaré George Sandeman, président de l’association WIM - "Wine in Moderation-Art de Vivre (WIM) AISBL et ses membres se sont engagés à renforcer la responsabilité et la modération dans la consommation de vin comme une norme sociale et culturelle. Nous allons poursuivre nos efforts croissants, en saisissant toutes les opportunités disponibles et en optimisant les outils et les approches pour continuer à répandre le message de WIM et contribuer à lutter contre l'usage nocif de l'alcool ».



[1] Participants: Mr. Herbert Dorfmann – député européen, M. Hans-Erwin Barth – Chef d'Unité «Promotion» DG AGRI, M. Philippe Roux – chef d'unité « Déterminants de la santé » DG SANCO, Esperanza Orellana Moraleda – Directeur adjoint de «Promotion alimentaire » du ministère espagnol de l'Agriculture, de l'Alimentation et de l'Environnement, Susana Garcia Dolla – Vice-Secrétaire Général de la Fédération Espagnole des vins (FEV), José Ramón Fernandez – Secrétaire Général du Comité européen des entreprises vins (Modérateur)

[2] Règlement de l'UE 1308/2013 (organisation commune des marché), et Règlement de l'UE 1144/2014 (information et promotion des produits agricoles).

Share on Facebook Share on twitter Pin It e-mail